Bravo pour ce génial moment. Chaque scène devenant d’anthologie. C’est carré, et déjeanté, j’adore.