Antoine Rabault nous emmène dans un univers tout à fait singulier. Son spectacle apporte du renouveau : il improvise non pas dans le simple but de nous faire rire toutes les trois secondes, mais pour nous raconter des histoires et réveiller nos diverses émotions. Du début à la fin de son heure d’improvisation seul sur scène, il s’efforce de construire quelque chose qui ait du sens, qui intrigue le public et lui rappelle la structure d’un vrai film. Sa présence sur scène est très juste : il occupe parfaitement l’espace, ne se perd pas dans ses mots, sait varier mimétismes et bruitages, captive notre attention en continu. Ce qui est également agréable, c’est qu’il nous laisse entrevoir les difficultés de l’exercice qu’est son spectacle et fait de ce moment un réel partage avec ses spectateurs en les faisant participer notamment. La Comédie des 3 Bornes étant un théâtre de très petite taille, la salle correspond à ce que reflète le spectacle d’Antoine : un voyage dans le monde de l’artiste, un aperçu de sa créativité, quelque chose d’intime qui mérite le détour. Je recommande vivement 🙂